VENEZ PARTICIPER AU FORUM DE LA SOCIÉTÉ D’ÉTUDES ET DE RECHERCHES EN PHILOSOPHIE DE L’HISTOIRE (S.E.R.P.H.) À L’ADRESSE FACEBOOK : https://www.facebook.com/groups/SERPH/?pnref=story

POSEZ DES PROBLÉMATIQUES,
SUGGÉREZ DES DÉBATS,
RÉPONDEZ ET INTERVENEZ DANS LES DISCUSSIONS EN COURS.
C’EST GRATUIT, ET POUR AUTANT QUE VOUS VOUS INTÉRESSEZ AUX QUESTIONS DE CIVILISATIONS, DE CULTURES, DE SOCIÉTÉS, IL VOUS SERA POSSIBLE D’ÊTRE UN SPECTATEUR ENGAGÉ DANS LE MONDE EN CE PREMIER XXIe SIÈCLE.

mardi 4 mars 2014

Célébrons nos valeurs québécoises II


CÉLÉBRONS NOS VALEURS QUÉBÉCOISES II

«Nous avons suivi avec grand intérêt, de notre hôtel à
Casablanca, toutes les capsules des valeurs québécoises.
 On avait pas le choix, on passait notre temps à se faire
réveiller par les hurleurs du haut des minarets».
M. Pineault.

«Lâche pas, Raymonde. T'é ma meilleure. Maintenant
faut que j'te laisse, on rembarque dans l'étobus.
Mme Caron
 
Au cours de la période de l’Avant et de Noël, nous avons accompagné le couple formé de Crackpot et son épouse, Raymonde, dans les différentes célébrations de nos valeurs québécoises. Le temps est venu de les suivre, deux fois par jour, lors des 40 jours qui séparent le mercredi des cendres, ce 5 mars, jusqu’à la fête de Pâques et au lundi qui suit, et ce, afin de voir comment cette famille exemplaire du Québec vit nos valeurs québécoises. Encore, grâce à la magie de M. Alain Francœur, il nous sera possible d’observer ce couple si représentatif et de bon goût suivre un carême électoral austère, comme dans le bon vieux temps, pour finir par célébrer la Résurrection de Notre-Seigneur Jésus-Crack. 

Mercredi des cendres, 1er jour du carême

«Coucou! C'est moi, les enfants. Je suis de retour… Je…? Hein? Quoi? C'est pu Noël? Qu'est-ce que je fais depuis la fête des Rois, moi? Bah! J'ai lu les lettres de remerciements des enfants… Faut dire qu’il y en a jamais beaucoup. Quelques genres style : «Merci, vieux con!», «Tabarnak! c’est pas ça que j’t’ai demandé!» ou encore  «T'avais la poche pas mal vide c't'année gros soulons!». Plutôt déprimant. Alors, je me suis endormi, et quand je me suis réveillé, j’avais une pyramide de lettres à mes pieds. J’ai cru que j’avais dépassé l’heure. J’me suis rhabillé, et voilà. Wouin! Je devine maintenant que ce sont mes factures de cartes de crédit qui viennent d’entrer!» 
 

«Estie de gang de crottés! Vous v'la pris dans neige, dans l'verglas, dans la glace, pognés avec vos chars! Moé, pendant c'temps-là, je me fais griller sur la plage, je joue au ballon avec des pitounes américaines, American Pitounes, Ya! et je montre ma dextérité en faisant du B.B.Q. dans le jardin. À part les requins, il y a rien de tel que passer les fêtes, de Noël à Pâques, en Floride. Je me sens comme Vishnou : j'ai des bras partout et des mains …Mmm, des mains à tripoter toutes les paires de belles grosses fesses en maillot. Pis des fois, pas de maillots. Ça, c'est une vraie valeur québécoise dans laquelle on peut croire, pis que j'en vois pas un sacrament v'nir me l'enlever».
2e jour du carême

«Extra! Extra! Les enva-
hisseurs attaquent la ville. Le maire Coderre les reconnaît et déclare : “Ils se sont présentés d'abord comme d'honnêtes entrepreneurs en casinos, comment pouvais-je savoir que c'était une ruse pour occuper ma ville? Après tout, on ne peut pas mâcher de la gomme et penser en même temps!” Il semblerait que l'insectarium soit le seul endroit où les citoyens peuvent se réfugier, ils y trouveront chaleur, lumière et nourriture à volonté…»


«Oyez! Oyez! C'est le temps des fêtes…? Quoi, encore! Ah ben, c'te fois-ci, c'est pas de ma faute. Wall-Mart s'est gouré de fête religieuse. Voilà pourquoi je suis pour la Charte des valeurs québécoises. On devrait laïciser les fêtes, comme au Douleurama, j'aurais l'air moins cave quand je trinque à l'Enfant-Jésus alors qu'il n'est même pas né. De plus, les marchands doivent se résilier, après tout, Noël pour eux autres aussi, ça passe rien qu'une fois par année!»

3e jour du carême

«Pour moi aussi, le carême c'est comme Noël. M'épivarder sur la plage, avec ma coupe bikini en compagnie de ces beaux jeunes messieurs bronzés et musclés courant après une barre d'Ivory; c'est le comble du Kama Sous Le Drap. La Floride, de Noël à Pâques, comme dit mon ami le Bronzé, ça, ça s'appelle vivre!

 

Ce n'est pas une défaillance de votre téléviseur, n'essayez donc pas de régler l'image. Nous avons le contrôle total de l'émission : contrôle du balayage horizontal, contrôle du balayage vertical. Nous pouvons aussi bien vous donner une image floue qu'une image pure comme le cristal. Pour l'heure qui vient, asseyez-vous tranquillement. Nous contrôlerons tout ce que vous verrez et entendrez. Vous allez participer à une grande aventure et faire l'expérience du mystère avec "Au-delà du crack" - Sponsorisé par la mairie de Toronto.

4e jour du carême

Il a suffi d'un seul baiser chaste et pudique, le soir du Nouvel An 2013, pour entraîner la plus formidable mutation génétique depuis 2000 ans! Ce fut tout, mais ce fut suffisant! Et quinze mois plus tard, voici le résultat effrayant! Fascinant, dirait sans doute Charles Tisseyre. La gestation masculine est ce qu'il y a de plus souffrant pour l'enfant, car il cherche, en vain, l'ouverture naturelle pour sortir. Hélas! Ne le trouvant pas, il décide de sortir par ses propres moyens. Monsieur. Rappelez-vous de bien faire attention aux baisers des Pâques, mettez-vous un préservatif sur le bout de la langue, c'est encore le moyen le plus sûr pour un homme d'éviter une grossesse non désirée.


Deux mille treize, comme nous l'avons vu, a été l'occasion de bien des surprises. Toute une nouvelle génération de cadeaux est apparue sur le marché. Il y a, bien entendu, les beaux lapins de peluches sur lesquels Crack aimera se frotter et que lui promet Raymonde. Mais s'il n'est pas sage, il pourrait, en ouvrant la boîte de cadeau, trouver Cthulhu! Si c'est bon de peloter son serpent contre de la peluche, c'en est une autre que de le voir vous mordre le bout du doigt. Brrr!

5e jour du carême

Crack est fou du Spam que sa femme Raymonde ne cesse de lui cuisiner! 365 jours par année, du Spam. Pas de répit pour Noël ni pour Pâques. Que du Spam. Et ça tombe bien puisque son mari n'aime que ça. Si Raymonde a quand même un peu de style en préparant des assiettes «travaillées», c'est à pleines mains que Crack plonge dans la conserve de Spam. Il prend le délicieux jambon graisseux avec ses doigts boudins qui dégouline dans sa barbe et coule au fur et à mesure qu'elle rallonge. De sorte que ses amis de bowling l'appellent Spiderspam. Si Madame, vous pensez tenir votre mari par l'estomac, Raymonde le tient au bout de la clef qui découpe la conserve de Spam.

Le boulanger Crack prépare les meilleurs sandwiches au monde. En commençant par les sandwiches au porc frais, ce qui éloigne tout éventuelle clientèle juive. Pour le mariage des enfants, il s'est confectionné, sur pain baguette, un petit couple à poil fait en viande de porc rosé et odorant, le tout fiché sur le pain, avec fond de mayonnaise Kraft et léchée de moutard Schwartz. Bien que quelques poils de son torse velu soient tombés dans le sandwich, tout le monde a été enchanté du résultat. Le soir, pris d'une fringalette dévastatrice, il s'est fait un dernier petit sandwich au porc frais, avec tranches de concombre accompagné d'un petit Pepsi frette… Ses funérailles auront lieu dans trois jours.

6e jour du carême

«Habitué à jouer les Pères Noël, je me suis dit que cette fois je ne me tromperai pas de fête et je suis arrivé avec mon super costume de lapin du Blue Bunny Gay Club. Après mûres réflexions, les examinateurs du Carrefour Pointe-Claire ont décidé que ce n'était pas exactement le genre de costume qui plairait à leur clientèle mineure. Aussi, me voilà attifé avec ce maudit costume de lapin blanc et une petite qui sent la vieille grenouille sur mes genoux. C'est écœurant comme ça pue dans ce costume. Ils ne l'ont sûrement pas envoyé à la buanderie depuis les premières Pâques. Et j'en ai pour 30 jours à jouer ça! La vie est véritable injuste!»

Il n'y a rien de plus dégradant, après avoir été sénateur, que redevenir bouncer devant un tripot en plein carême! De plus, aujourd'hui, les filles savent se défendre! Elles savent le judo, le karaté, le kikboxing et manipulent les armes de poing avec une dextérité qu'envierait tout profession. En plus, chriss qu'elles sont laides!

7e jour du carême

«Moi, je ne peux me passer de mes Cheetos. Même le jour de mon mariage, je devrai faire attention de ne pas tacher ma robe blanche avec le bout jauni de mes doigts. C'est pour ça que je me pratique en portant le suit de Monsieur Net. Il faut dire que mon futur a su me séduire sans que je lui voie la face, cachée derrière un gros bouquet de fleurs… et en me montrant sa cheetos. Cheetos, ça se suce comme un bonbon!»



«Mwein! Moé, mon carême, c'est passer le temps à faire du ménage. Passer le balais, poser les châssis doubles, taponner les tapis, cirer le plancher, faire le gros ménage du printemps! J'apprends à ma fille à aimer l'entretien ménager. Je veux qu'elle aille son diplôme là-dedans. C'est l'fun de laver pis d'essuyer la vaisselle. C'est comme ça qu'a va pouvoir se trouver un bon mari, qui lui fera de beaux enfants qui, eux aussi, aimeront faire le ménage du printemps. Câliss de vie plate!»

8e jour du carême
«Moé, ma devise c'é: j'pense donc j'tweet». Mais l'inverse est-il également acceptable: je tweet donc je pense? Tweeto ergo sum.




«Si j’ai pu m’envoler de prison, c’est à cause de ma femme Raymonde. Elle m’apporte toujours de délicieuses sandwiches au Spam, en me disant que le Spam donne des ailes. J’ai tellement maigri à force de vomir, que j’ai pu passer à travers les barreaux aux fenêtres de ma prison. Oui, vraiment. Le Spam, ça fait sortir le méchant!»

9e jour du carême

Crack est en plein essayage pour son habit de Carême, tandis que Raymonde, elle, s'est déjà trouvée un ensemble convenable pour les circonstances. S'affichant ostensiblement, Raymonde porte un manteau fait de toile d'acier, couleur Dot 111, recouvert d'un capuchon style Thug et émaillé de fils de fer. Chaud pour un printemps qui ne vient pas et malgré sa lourdeur, agréable et de bon goût, Raymonde entend montrer que le carême n'est pas une raison pour déprimer et que le meilleur moyen de s'amuser reste encore de déprimer les autres.
 

Voici le monstre de Crackeinstein. Il est le produit terrifiant d'une surconsommation de messages Facebook. Peu à peu ses cheveux sont tombés, puis les yeux ont eu tendance à se rapprocher vers le nez. À force de morver, un poil sugueux s'est développé sur la lèvre supérieure et aux commissures des lèvres. Méfiez-vous. Dès qu'une panne de courant interrompt l'utilisation de Facebook, Crackeinstein est atteint de folie meurtrière amicale. Il sort de chez lui. Descend dans la rue et distribue des calins contaminés à tout le monde. Cette nouvelle sorte de zombie informatique est en progression. AVIS À LA POPULATION. Méfiez-vous de tout contact Facebook, car ce pourrait être votre dernier.

10e jour du carême

La petite sœur de Crack était particulièrement méchante avec son grand frère. Lorsqu’elle lui apporta son chat favori tout enduit de pigments rouges, elle lui dit qu’elle venait de lui enlever la vésicule biliaire. Crack en fut si épouvanté qu’il sombra dans un état de démence que seuls les électrochocs parvinrent à lui redonner un semblant de vie. Mais… hi hi hi! Il est vrai que ce n’était pas la vésicule biliaire que la petite avait , mais la vessie. J’en pisse encore de rire!

Ce soir, je serai la plus belle
Pour aller danser
Danser
Pour mieux évincer toutes celles
Que tu as aimées
Aimées
Ce soir je serai la plus tendre
Quand tu me diras
Diras
Tous les mots que je veux entendre
Murmurer par toi
Par toi

Je fonde l'espoir que la robe que j'ai voulue
Et que j'ai cousue
Point par point
Sera chiffonnée
Et les cheveux que j'ai coiffés
Décoiffés
Par tes mains
Quand la nuit refermait ses ailes
J'ai souvent rêvé
Rêvé
Que dans la soie et la dentelle
Un soir je serai la plus belle
La plus belle pour aller danser.

Tu peux me donner le souffle qui manque à ma vie
Dans un premier cri
De bonheur
Si tu veux ce soir cueillir le printemps de mes jours
Et l'amour en mon cœur
Pour connaître la joie nouvelle
Du premier baiser
Je sais
Qu’au seuil des amours
Il faut que je sois la plus belle
La plus belle pour aller danser. 
11e jour du carême

«J'ai découvert une merveilleuse petite invention où je peux enfin m'exhiber sans gêne ni sans encourir les foudres des policiers: You Tube. Je m'installe, tous les soirs, devant ma discothèque. Les femmes aiment bien ça. La musique, la danse, les déhanchements lascifs, etc. Puis, je leur parle du dernier pestacle où j'ai été la veille. Bla! Bla! Bla! Puis, soudainement, sans prévenir, je me dresse et …coucou. Mais ne vous inquiétez pas. Durant le carême, je me contrôle et je ne montre que le haut».

 

«Police pas de cuisses, numéro 36, qui mange d'la soucisse à midi moins dix…» Non, celle-là, je peux plus l’entendre. Oui, je suis du poste 36, mais je ne mange pas de soucisses. Moé, c’é les beignes que j’aime. En particulier les sucrés fourrés aux framboises. Ça, ça vous gonfle un estomac… pis un gros café Tis’ Motons pour faire passer tout ça! En tout cas, dans l’temps d’la crise étudiante. J’en ai mangé des beignes. Ça vous fait pratiquer le muscle du poignet, ça monsieur, quand vient le temps de rentrer la matraque. J’sais pas si j’devrais goûter au nouveau bagel soucisse, par exemple? Ça me tente ben …mais, à moins que le printemps soit encore chaud, je suis pas prêt à essayer.

12e jour du carême
«Je n'ai jamais compris pourquoi, quand je viens pour traverser la rue, je manque à tout coup de me faire frapper par les voitures? Dès que ma lumière est verte, je traverse, les autres sont sensés d'être arrêté sur la rouge. Mais il suffit que je me pointe au coin de la rue, c'est comme si les chauffeurs s'étaient donnés le mot pour m'écraser avec leurs maudits chars. Les règles de sécurité routière sont pour tout le monde, je ne vois pas pourquoi on devrait ne pas s'y fier. C'est sûrement un complot contre moi organisé par le type qui est sensé les entretenir dans le fond de son maudit atelier du K.G.B..

Un ami précieux vient de décder? Votre peine est trop lourde à porter? Vous ne savez quoi balbutier en hommage du cher disparu? C'est simple. Dites-le avec des fleurs. Plutôt qu'avouer que votre ami était un athée, un adultère, un escroc ou un assassin par inadvertance. Plutôt que faire souffrir la veuve et pâtir les orphelins. Au lieu de décevoir ces Dames de la Congrégation et son oncle pédé des Jésuites. Taisez-vous et téléphonez à F.T.D. Pour la modique somme de $40.00, F.T.D. vous livrera un charmant chapeau-corbeille qui attirera l'attention sur votre dévotion sans que vous aillez à souffrir des foudres pour ne pas avoir su rouler sept fois votre langue dans la bouche avant de parler.

13e jour du carême

Si la reine Hatchepsout vivait aujourd'hui, ce ne serait pas d'un eunuque ventilateur dont elle serait le plus fier, mais de son réfrigérateur qu'elle se ferait installer tout près d'elle. Dès que la reine sentirait la chaleur suffocante du dieu Amon souffler sur elle, elle ferait ouvrir la porte de cette merveilleuse invention qui lui projetterait de la fraîcheur jusqu'à ce que le compresseur étouffe à son tour. Que voulez-vous, dans toutes civilisations, rien n'est parfait!



«Moi, je ne sers jamais de bouffe industrielle à mon chat. C’est lui qui m’indique ce qu’il veut manger à l’heure des repas. Et comme il n’y a pas de carême pour eux, je dois me résigner. Du cheval? Du bœuf? De l’agneau? Du porc? De la volaille? Il a le choix et comme les autres savent que c’est lui le roi de la maison, alors ils attendent tous en rang de savoir lequel va passer sous mon couperet. On ne peut quand même pas aimer les animaux plus que ça!»

14e jour du carême

Le professeur Crack Lovecraft a inventé la cuisine congelée parfaite pour sa femme Raymonde, qui lui mijote toujours de bons petits plats avec du Spam, du foie gras, des p'tites soucisses cocktail dans le jus, du ragout Puritain et autres excellents produits achetés dans le comptoir des viandes en conserve de chez Douleurama. Ça lui simplifie la tâche considérant qu'elle ne mange, elle, que des repas à bas de tofu et de yogourt. Son dégoût de la viande lui vient du temps qu'elle était petite. Comme elle n'avait pas respecté le Saint Carême, elle s'est trouvée à manger de la marde. De sorte que l'expression obscène signifie bien quelque chose de concret pour elle. Aussi, n'hésite-t-elle pas à en servir à toute sa famille.


Voici Crack Wittgenstein. Son génie mathématique lui vient de sa diète qu'il applique durant les 40 jours que durent le carême. Rien que des produits laitiers. Du fromage, du lait, du beurre et de la margarine à la cuillerée, et pour dessert, de la crème glacée. Il aime tellement cette diète qu'il en profite aussi pour pratiquer le Ramadan. Qui aurait pu dire que le secret des maths résidait dans le pie des vaches?
 
15e jour du carême

Grand-Papa Crack a toujours respecté scrupuleusement le carême. Ce n'était pas pour rien que lors des chicanes de famille, Grand-Maman Raymonde l'appelait «ma maudite face de carême, toé»! Durant les 40 jours que durent le Saint Carême, les enfants n'avaient droit que manger une petite boîte de céréales Kellogg's… pour toute la journée, jusqu’au lendemain matin. Cela ne réduisait en rien leurs capacités scolaires puisque Grand-Papa Crack les gardait à la maison considérant que la scolarisation était une dépense inutile, ce qu’encourageait monsieur le Curé. Étant jeunes, ils allaient tous les deux foutre le feu à des écoles dans le comté de Nicolet. C’est pour ça qu’on l’appelait le vieil Éteignoir.

(Confie-toi à Jé-Sus)

Quand le film est triste
Ça me fait pleurer.

Ce soir j'ai du travail,
Il m'a dit: «sors sans moi»
Je m'en suis allé toute seule au cinéma
Les actualités venaient de commencer
Au bras de ma meilleure amie
Il est arrivé.
Ils sont passés tous les deux sans me voir
Puis devant moi ils sont venus s'asseoir
J'ai cru mourir
Ils se sont embrassés
Et juste au beau milieu du dessin animé
Moi j'ai pleuré.

Oh oh oh oh!
Quand le film est triste
Ça me fait pleurer
Quand le film est tris
Ça me fait pleurer
Je suis rentré bien vite à la maison
Mes parents voyant mes larmes
M'ont posé des questions
J'ai été obligé de leur mentir
Pour leur dire

Quand le film est triste
Ça me fait pleurer
Quand le film est triste
Ça me fait pleurer.

16e jour du carême

Crack est un sacré veinard. Il aime quand sa femme Raymonde lui badigeonne la soucisse de moutarde qui coule sur la peau tendue de ce morceau de viande enveloppé dans un pain toasté savoureux. C’est le cas de le dire, la moutarde lui monte au nez à tel point que les cheveux lui redressent sur la tête. Voilà l’un de ces péchés qu’il ne vaudrait mieux ne pas commettre en cette période de carême. Mais, que voulez-vous, la nature du hot-dog est plus forte que la foi qui déplace les montagnes, tant elle fait courir notre Crack vers sa Raymonde.

 
 
Crack a toujours souffert d'un complexe d'infériorité du fait qu'il était petit, myope, frêle et pas très futé devant la belle Raymonde qu'il espérait courtiser. Il s'est mis alors à la gymnastique, au jogging, mais rien n'alla aussi bien que lorsqu'il s'équipa de gros barils de protéines à la cuillérée. Au début, il atteignit la svelte taille qui séduisit la belle Raymonde, mais une fois marié, Crack ne put s'arrêter de s'empiffrer de protéines de sorte que les pectoraux et les fessiers se sont remplis de graisses et que Crack est devenu l'époux obèse qui désespère maintenant son acariâtre épouse! La modération (en tout) a bien meilleur goût! 
17e jour du carême
Voici le meilleur ami du steak, je parle de Crack Patate. Les bœufs eux-mêmes acceptent de se trancher en rondelles pour aller le retrouver dans une assiette. Réveillez-vous, disaient les Témoins de Jéhovah! Ce ne sont-là que des rêves de gourmands impénitents en période de carême. Penser à s’empiffrer pendant que Notre-Seigneur jeûne dans le désert! Quelle ingratitude! C’est un péché aussi grave que si vous vous étiez bourrés la face de pétates pillées autour d’un gros steak d’aloyau. L’irrésistible tentation, notre pire valeur québécoise.

 

Il était une fois un méchant gnome qui décida de tenter une jeune fille innocente en se présentant comme son soupirant. Comme c'était dans le temps du carême, la jeune fille avait fait vœu au bon Jésus de ne pas manger de viande ni de matière délicieuse au goût. Seulement ce qui aurait pu passer pour de la marde. Or, le méchant gnome commença à la tenter en sortant de son sac brun deux petits cornets remplis de belles boulettes de matière non-identifiée, de stuff de toutes sortes de couleurs et enrobé dans un pain pita. La jeune fille commença à se pousser, l’horreur marquant son visage! Oh! Cette délicieuse garniture! Vade retro Satanas! Mais le gnome mangeait son cornet avec une telle expression de concupiscence que la pauvre jeune Rainette se précipita sur le cornet qui restait et l’avala tout d’un coup. Alors, pour la punir, le bon Jésus la transforma en vilaine guernouille qui ressemble à Jean-Marc Parent, avec deux fois plus de bubons dans la figure, et qui coasse sans cesse dans le jardin. Le petit démon était très content. Il retourna en enfer où il obtint le prix Marquis-de-Sade pour les Infortunes de la Vertu de la pauvre Rainette! Fin de l’histoire.
18e jour du carême

Le Cracopithèque avait, malgré son aspect picaresque et frustre, des fantaisies qui lui étaient toutes particulières et grâce auxquelles est apparu l'art préhistorique. Ainsi, il ne reculait devant aucun moment de sa dure journée de chasse pour illustrer son amour tendre et inconditionnel à sa partenaire, Réwonda aux yeux de Guernouilles, lors des longues soirées à faire griller des soucisses et marshmallow au-dessus d'un feu de camp. Ah! la simplicité volontaire! Pas besoin de payer un livre $25. pour apprendre ce que c'est!

Crack Punk est un anarchiste activiste des plus recherchés par la G.R.C. et par la compagnie Coca Cola pour mauvais usage de son produit. Car, si la compagnie accepte volontiers que l'on mélange son délicieux nectar avec du rhum ou de la vodka, elle refuse impérativement que l'on s'en serve comme cocktail Molotov. Surtout lancé dans une vitrine d'un McDo! Il y a un boutte à toute, sacrament!

19e jour du carême

Un message d'intérêt publique de Mgr Lapine, archevêque catholique de Montréal : Crack Rabbit, le tueur en série qui revient à toutes les périodes de Pâques est recherché par la G.R.C. Nul ne sait à quoi ressemble réellement celui qui se cache sous ce sympathique masque. On sait seulement qu'il attire ses victimes masculines en leur envoyant sur le WEB les photos dénudées de son épouse Raymonde, et que dès que se présente le vilain courtisan, il lui scie la tête avec une égoïne et va la porter au musée de cire de Montréal.

(Confie-toi à Jé-Sus)

J'avais dessiné sur le sable
Son doux visage
Qui me souriait
Puis il a plus
Sur cette plage
Dans cet orage
Elle a disparu

Et j'ai crié,
crié,
«Aline!»,
pour qu'elle revienne.
Et j'ai pleuré,
pleuré…
Oh! j’avais trop de peine.

Je me suis assis
Auprès de son âme
Mais la belle dame
S’était enfuie
Je l’ai cherchée
Sans plus y croire
Et sans un espoir
Pour me guider.

Et j’ai crié,
crié,
«Aline!»,
pour qu’elle revienne.
Et j’ai pleuré,
pleuré…
Oh! j’avais trop de peine.

Je n’ai gardé
Que ce doux visage
Comme une épave
Sur le sable mouillé.

Et j’ai crié,
crié
«Aline!»,
pour qu’elle revienne.
Et j’ai pleuré,
pleuré…
Oh! j’avais trop de peine.
20e jour du carême (Mi-carême)

C'est la mi-carême, c'est le temps de faire des réserves de Budlactose.


Ce que Tatie Crack vois sur ce site ne lui plaît pas, mais pas du tout. Et sa tit-mine non plus. Il y a trop de perversité. C'est dégoûtant. Et cela offense ses yeux de prude et chaste vieille dame qui en a pourtant vue des vertes et des pas mûres. Je vous le dis, moi, si jamais la deuxième partie du carême ressemble à la première. Elle se désabonne. C'est bien simple. Remontez donc un peu plus haut. Seulement pour qu'elle soit bien certaine de ce qu'elle a vu est bien ce qu'elle a vu…
21e jour du carême

«En tant que fier officier instructeur dans l'Armée canadienne, j'éduque mes petits soldats comme mes propres enfants. Je vais jusqu'à surveiller ce qu'ils regardent à la tévé. Des batailles. Oui, ça c'est bon. Ça forge leur caractère. Pif! Paf! Poum! Ça c'est du Harperfist. Puis, des boules et des culs de nana, ça ça les branle, euh! je veux dire, ça les branche! Des trous de balles dans un film avec Robert de Niro, excellent! Pas de quartier devant la violence. La guerre, c'est la guerre. Mais… Quoi? Des fifis en train de s’embrasser? Non, mais vous prenez l’armée pour quoi, vous? Pour un monastère ou un collège classique? Pas de â dans mon contingent, bande de pervers!»

Il n'y a pas que le millionnaire à Pédalo qui peut se prendre pour Superman. Lui, c'est du photoshop, alors que moi, j'ai été nourri par le Père Quaker lui-même et ses bonnes céréales au blé entier. C'est avec du gruau et de la galette qu'on devient Superman, pas avec du McDo et un gros Coke. C'est ça que j'appelle respecter le carême …à l’année!

22e jour du carême

 (Confie-toi à Jé-Sus)

Hosana
On n'a pas rêvé
Et chacun s'est levé
Debout pour embarquer
Notre Raël.

Hosana
Le jour est venu
Et elle est apparue
Quand on n'y croyait plus
La grosse OVNI.

Paye. Paye les hommes
Paye les hommes de la terre
Paye, tous les portefeuilles
Splendeurs et paie
Paie. Paie. Paie…

Mais… Ouais.

Le soleil a jailli de la nauit
Et le ciel n’a pu été qu’un cri
Dans nos yeux éblouis de clarté
L’univers a crié Viv’ Raël
Ouis. Viv’ Raël.

Hosana
Peuple de la terre
Dans ton sang
Dans ta chair
Donne à tout l’univers
Notre Raël.

Paye. Paye les hommes
Paye les hommes de la terre
Paye, tous les portefeuilles
Splendeurs et paie
Paie, paie, paie…

Ouais… Ouais…

La lumière est venue dans nos cœurs
Et le monde a oublié la peur
Et la terre et le ciel ce jour-là
Ce jour-là ont chanté Hosana
Ouais, Hosana

Hosana
L’homme Dieu Raël
On n’a pas rêvé
Hosana
Hosana


Croyez-le ou non, mais le maire de Toronto, Rob Ford, célèbre le Saint-Carême. Depuis que Jojo Savard lui a prédit qu'il mourrait d'un cheeseburger de trop, le maire rutilant s'est converti aux côtelettes de porc. Bien arrosé cela va de soi! Et qui diront que les protestants sont moins chrétiens que les catholiques?

23e jour du carême

Mouhamar Crackafi ne te dira qu’une chose : Occident, je t’emmerde!



«Depuis longtemps, Leonardo - pas de Caprio, mais da Vinci -, cherchait un compagnon idéal pour moi. Certes, à voir ce beau guerrier grec à la Frankenstein,, je me sens tout émoustillée. Et savoir qu'il est complété comme un Robot Cop avec des plaques de métal, ça me console de ma pilosité faciale. Voilà enfin la preuve que l'art postmoderne est fille de l'art moderne! Plus que jamais Duchamp aurait raison d'écrire sous mon portrait : LHOOQ!»

24e jour du carême

«Bonjour! C'est une belle journée! Sortons voir si je ne pourrais pas pogner ce matin le paquet du Colonel Sanders?»


«Bonsoir! C'est une belle nuit! Sortons voir si je ne pourrais pas planter un joint de pot ce soir dans la trappe de Ronald? De petits riens font mes journées».



25e jour du carême
Il fait si beau à la campagne. Surtout au printemps. Les bourgeons après les arbres… les oiseaux qui gazouillent et célèbrent leur retour au Québec… la bonne odeur de l’herbe mouillée qui s’éveille avec le parfum du crottin de chiens qui dégèle… Les sorties à la cabane à neiges en famille. Et mes lunettes jaunes qui me permettent de voir partout le soleil! Rien de tel que le printemps pour ne pas faire oublier l’hiver…
Du temps où Crack écoutait la radio :

Le monde est gris le monde est bleu
Et la tristesse brûle mes yeux
Mon cœur est gris mon cœur est bleu
Je ne pourrais pas être heureux
Car je n’ai pas trouvé quelqu’un
Qui me dise je t’aime
Non je n’ai pas trouvé quelqu’un
Qui me dise je t’aime.

Le monde est gris le monde est bleu
Et la tendresse berce mes yeux
Mon cœur est gris mon cœur est bleu
L’amour me quitte peu à peu
Car je n’ai pas trouvé quelqu’un
Qui me dise je t’aime
Non je n’ai pas trouvé quelqu’un
Qui me dise je t’aime. 

Le monde est gris le monde est bleu
La neige tombe sur mes yeux
Mon cœur est gris mon cœur est bleu
C’est donc si dur de vivre à deux
Car je n’ai pas trouvé quelqu’un
Qui me dise je t’aime

Non je n’ai pas trouvé quelqu’un
Qui me dise je t’aime.
26e jour du carême

«Moé, j'ai toujours été un contractuel. Pis mé contrats, c'est réglo. Si on essaie de me conter des pipes ou de me faire un lapin, je fais ni une ni deux, pis vlan! Entre les deux yeux. Les flics pourris, les putes à rabais, les bouncers de tavernes, les cul-de-jatte, je ne fais ni une ni deux. Pis après, ben je joue une tune de guitare, ça relaxe son  travailleur après une journée bien remplie.»



Le ski de printemps, c'est l'idéal. Doux et la neige bien taponnée, il est bon de se protéger les yeux avec des verres fumés contre l'éclat du soleil. Eh puis, avec une ciné-caméra sur le casque, ça fait des films remplis de sensations fortes. Même parfois très fortes qu'on a l'impression des sentir, même à l'écran!

27e jour du carême

Chaque fois que je me retrouve à Los Angeles, je me rends au Pig'n Whistle, où je peux manger du cochon cacher pas cher. Mes frères dans la religion de Moïse trouvent que je suis un être impur car j'aime le bacon. Pourtant, ils ne se privent pas pour en faire, du bacon, avec les cochonneries des goys. Pour ma part, je joue franc-jeu. J'aime les cochonneries, et je m'assume. L'univers du porc est fascinant: le ragoût de pattes de cochon, les clubs sandwichs, la fesse de jambon de Pâques, le boudin peu importe la couleur et le rôti de porc, enfin la lutte des femmes dans la boue. Et pour couronner le tout, ma tasse de Porcvril. Oui, vraiment, j'aime tout ce qui est …cochon!


«Mesdames. Mon prénom est Natasha. Si vous m’aviez vu, il y a six mois avec les rides profondes qui marquaient mon visage, vous auriez été franchement dégoûtées. Mais grâce à mon jeune amant qui m’applique régulièrement un "facial", mon visage a retrouvé la fraîcheur de sa jeunesse. Personne n’ose plus m’insulter en me traitant publiquement de "vieille peau"… Mesdames, demandez à vos époux de vous branler un facial et je peux vous garantir des résultats probants en moins de trois semaines. Aucun effet secondaire ne s’est présenté jusqu’à présent. Le facial de mon mari, une autre thérapie bien de chez nous».

 28e jour du carême
 
Bung, bung, bung, bung, bung
Bung, bung, bung, bung, bung
Bung, bung, bung, bung, bung
Bung, bung, bung, bung, bung
Bung, bung, bung, bung, bung

Mr. Sandman, bring me a dream
(Bung, bung, bung, bung)
Make him the cutest that I've ever seen
(Bung, bung, bung, bung)
Give him two lips like roses and clover
(Bung, bung, bung, bung)
Then tell him that his lonesome nights are over

Sandman, I'm so alone
Don't have nobody to call my own
Please turn on your magic beam
Mr. Sandman, bring me a dream

Bung, bung, bung, bung

Mr. Sandman, bring me a dream
Make him the cutest that I've ever seen
Give him the word that I'm not a rover
Then tell him that his lonesome nights are over

Sandman, I'm so alone
Don't have nobody to call my own
Please turn on your magic beam
Mr. Sandman, bring me a dream

Bung, bung, bung, bung

Mr. Sandman bring us a dream
(Yes)
Give him a pair of eyes with a come-hither gleam
Give him a lonely heart like Pagliacci
And lots of wavy hair like Liberace

Mr Sandman, someone to hold
(Someone to hold)
Would be so peachy before we're too old
So please turn on your magic beam
Mr Sandman, bring us, please, please, please
Mr Sandman, bring us a dream

Bung, bung, bung, bung

Le Crack Zen est un sage venu nous apporter la clef des mystères de l'Orient profond. Il nous enseigne le courage de pénétrer les profondeurs intimes de l'Être en cette période de carême et de nous résilier devant l'inéluctable occupation des lieux du fondement humain. Sa sagesse est indépassable par les esprits superficiels et prompts aux allusions détournées vers la vulgarité. Apprenez donc la méditation transversale afin de surmonter vos déficit érectiles devant l'adversité Ooommmm!

29e jour du carême

Crack Yoda travaille à Hollywood et il est heureux de fréquenter les enfants et de leur montrer les distractions les plus saines de l'Amérique. De plus, il ne fréquente que du beau monde et en cette période de Carême, il se prépare à recevoir les enfants qui adorent la Guerre des Étoiles. Avec Mickey et Ronald, il va leur montrer la petite Vietnamienne brûlée au napalm, une attraction qui attire toujours toutes les familles en quête d'émotions fortes, mais c'est surtout le spectacle en soirée, au McDo de Disneyland du bonze bouddhiste qui s'asperge d'essence et gratte une allumette pour flamber vivant devant la foule qui applaudit. Les gens en redemandent, de sorte que Disneyland pense sérieusement à prendre des musulmans à la place, tant l'approvisionnement est plus aisé. 


 
Crack the Pooh, comme tous les ours, adore les confiseries sucrées, en particulier les beaux gâteaux au chocolat fait par sa maman, une experte dans les gâteaux préfabriqués Duncan Hines. À l'approche de Pâques, maman réserve une surprise à son petit pooh. Elle va le faire avec de la graisse Tenderflakes et le décorer de sucre candis des plus propices à la carie dentaire. À ce rythme, le petit pooh sera diabétique à la quadraségime. 

30e jour du carême

Voici un cas très intéressant digne des Annales médicales. Depuis quelques années, je suis ce couple, Crack et Raymonde, dans leurs tentatives multiples d'avoir un enfant. Tous les deux ont passé les examens gynécologiques et ils sont parfaitement compatibles. Rien ne les empêcherait d'être un couple fertile. Le conseil médical de notre établissement s'est rassemblé et on a décidé de restaurer le célèbre «tribunal de l'impuissance», fort en vigueur au XVIIe siècle, et de photographier les pratiques sexuelles du couple afin de voir ce qui n'allait pas. Eh bien! Je dois vous dire que mes confrères et moi sommes restés plutôt estomaqués après avoir vu les radiographies. Après avoir bien observé les radios, en effet, en avoir longuement discuté, nous en sommes convenus que nous venions de faire là une découverte scientifique extraordinaire. Nous sommes prêts pour le prix Nobel de Médecine 2014.


Le Crackapu Nahasapeemapetilon a profité de la proximité de Pâques pour ouvrir un nouveau Kwiki-Mart sous l’enseigne Esso afin de fournir en essence tous les tourtereaux qui s’en iront passer un week-end de rêve à faire des choses aussi amusantes que de cueillir l,eau de Pâques ou rouler des heures sur une autoroute plate pour se rendre à Québec ou voir le rocher Percé. Et c’est sans compter les coups de pics qu’il assène aux pneus pendant que les clients se bécotent dans l’auto. Décidément, les détaillants d’essence sont sans limites pour désaltérer leur soif de pétrodollars. 
31e jour du carême

«Malgré mon air gai et primesautier, je vous avertis, il ne faut pas me chercher. Ma femme, Raymonde, parfois, me provoque en me tapant sur les nefs. "Chéri fait ceci, chéri ne fait pas cela. Que tu as d’l’air con mon amour". Je garde tout ça en moi. Je médite. Je rumine. Puis, il suffit d’un petit rien : "Chéri, change ta face de carême", pour que j’explose, et alors, c’est la fessée. Et j’y vais drue. La salope, elle aime ça. Ça l’émoustille. Et le soir, au lit, c’est le jack-pot. Décidément, comme disait le forgeron, il faut battre sa femme pendant qu’elle est chaude».

«Il y en a qui vont y goûter, les bandits, les salauds. Pendant qu'on me radiographiait le bassin afin de savoir si mes burettes de pistolets n'entraînaient pas une quelconque maladie couverte par la C.S.S.T., quelqu'un - je ne sais pas encore trop qui -, a fait lae mariole en s'immisçant un doigt là où il ne fallait pas! Maintenant, je tiens tout le monde à l'œil, et malheur à celui qui osera me regarder en pleine face avec un p’tit sourire en coin. Ça va être son carême!»

32e jour du carême

Pour fêter la Pâque juive, Rabbi Crack a eu toute une surprise en rentrant chez lui. son épouse, Raïmonde a très bien obtempéré à l'une de ses demandes intimes. Hava Nagila! S'est écrié le rabbin en voyant le résultat, bien qu'au départ, ce n'était pas particulièrement à ce minou-là qu'il pensait. Mais comme Jéhovah, dans la Torah, est dit avoir libéré les Juifs d'Égypte et leur a fait traverser à sec la Mer Rouge, Rabbi Crack saura se traverser sa barbe pour se rendre au Minou rose tondu de la belle Raïmonde.

En dansant trop le Hava Nagila, Rabbi Crack a eu un infarctus. Conduit à l'hôpital Juif de Montréal, son ami, le Végétalien Cornudet est venu lui serrer les ouïes. Non seulement, il ne suffit pas de manger cacher, encore faut-il bannir toutes les viandes. Il faut même mettre une ceinture de chasteté aux taureaux afin qu'ils cessent de se prendre pour Starbuck. Patrick Huard n'étant vraiment pas un modèle offert aux petits Hassidiques.

33e jour du carême

Il faut considérer le carême comme une période de combat avec soi-même pour résister aux appétences du corps et des sens. Rien de tel alors que d'écouter l'histoire d'Humpty Dumpty à la ferme avec les animaux et la grange. L'effet anesthésiant vous permettra un engourdissement comateux qui donnera toute sa vérité au vieux dicton bien connu des assistés sociaux : «Qui dort dîne».



Considérez-vous la vie comme un boulet que vous traînez attaché au pied, avec tout le poids de votre passé, de votre famille et de leur petite vie confortable, vous empêchant de réclamer à tue-tête vos besoin de liberté et de souffle? Alors, liquidez vos parents. Assassinez-les à coups de pancartes aux slogans stupides. Braquez les banques, tirez sur les politiciens, enculez les curés et les psychothérapeutes, et voilà comment vous finirez: derrière les barreaux, mais libres!
34e jour du carême

Aujourd’hui, Louis Cyr saurait quoi faire en cette journée d’élection. Lorsque deux voies également identiques s’offrent à nous, il faut trouver la petite différence qui va entraîner notre ralliement. Dans le cas de Louis, la chose serait assez évidente. L’avantage avec une démocratie au petit lait, c’est qu’elle se digère facilement.


 
À l'époque de Guillaume Tell, la démocratie suisse s'exprimait de façon à ne laisser aucune ambiguïté. Ainsi, toute la famille de Guillaume y a-t-elle été décimée avant qu'il réussisse le coup qui lui assura la liberté, ainsi qu'à son fils. Aujourd'hui, la démocratie est moins sauvage, mais les résultats sont moins certains. Sinon, que regarderaient ces gens qui fixent les nuages d'orage après le prononcé de la sentence de Radio-Canada. «À 20 heure 20, Radio-Canada annonce que si la tendance se maintient, le prochain gouvernement en sera un dirigé par…»
35e jour du carême

Crack revient d'une présentation de Hair Spray sur Broadway. Il était tellement excité de voir les gens s'amasser autour de lui pour le féliciter de sa prestation, qu'il se disait qu'il était devenu la plus belle pour aller danser. Or, le soir même un incendie s'est déclaré dans son hôtel. Prisonnier dans sa chambre, il a sauté par la fenêtre, sûr qu'en le reconnaissant, les pompiers le recevraient avec leur trampoline. Mais quelque chose de mieux semble s'être offert au dernier moment. Depuis, Crack est revenu et a repris son job de contremaître dans la construction.



Parfois, quand Hydro-la-Honte pratique le Vandal-isme financier, il n'y a pas juste la tévé qui est déploguée. Alors, il est bon de savoir s'emmailloter pour résister au froid de son appartement. Évidemment, il y a des tricots plus serrés que d'autres, et de meilleur goût aussi, mais quand on a froid, on ne regarde pas à la dentelle!

36e jour du carême

Il y a deux types d'hommes : ceux qui jouent aux petites boules et d'autres, comme moi, qui jouent aux grosses boules. Et je ne parle pas de bowling.



Le baseball est un sport qui peut provoquer certains problèmes de croissance, surtout lorsque vous ne portez pas de jack strap et que la balle frappe deux coups de circuit autour de votre marbre. Voilà pourquoi Alcan a mis au point ce costume haute protection du joueur de baseball où même les mains des minettes ne parviennent pas à saisir le marbre. Seul problème, le vêtement contribue à ralentir la vitesse de course. Que voulez-vous, on ne peut pas tout avoir en même temps!
37e jour du carême

Comment raconter le terrible cauchemar du Grand Bleu? Pensant plonger dans les abysses de l'Atlantique, ne voilà-t-il pas qu'il se retrouve dans un bocal avec des poissons rouges de la chaîne High Liner. Après avoir réalisé l'endroit étroit où il se trouvait, il se mit à entendre des voix… Cela provenait du haut du toit. Des chats complotaient pour entrer dans l’appartement et venir le griffer et le dévorer à belles dents. Heureusement, monsieur Qualinet arrivait à temps pour pomper l’aquarium et sauver notre Grand Bleu de la bien vilaine position où il se trouvait. Vous voyez! Pas de quoi faire un film!

 

«Bonjour Miss Petites Boules.»
«Bonjour Pantin Cornudet.»
«Ma ventriloque s'appelle Raymonde aux deux Boules. Et ton ventriloque à toi, comment il s'appelle?»
«Tit-Rex. Mais c'est lui le Pantin, et c'est moi la ventriloque.»
«Oui, et qu'est-ce que ça veut dire, Miss Petites Boules?»
«Que mon Tit-Rex va manger ton Pantin, Cornudet!»
«Ça me fait pas peur, car les boules de ma Raymonde sont plus vraies que les dents de ton Tit-Rex, nia nia!» 

38e jour du carême

Raymonde a trouvé, grâce à son ami Pierre, la cire à plancher qui lui permet d'assurer en toute liberté la détermination d'obtenir la maison la plus étincelante du quartier. Pour cela, Pierre est devenu son héros par son endurance à aider sa famille à atteindre la sérénité et le courage de marcher dans la cuisine sans se casser le cul sur le carrelage. Il faut se dire que c'est un bien petit effort dans ces temps d'austérité ostentatoires qu'est le carême.


Le Roi Lion a rencontré Raymonde dans un rave chrétien. Tous les deux ont échangé dans des danses frénétiques des effluves spirituelles qui portèrent au plus haut degré d'intensité chaque chakra qui se trémoussait dans le fondement de leur être respectif. Tout allait bien pour que tout finisse par un Karma sous le drap jusqu'à ce que notre héros fasse remarquer à sa dulcinée qu'il trouvait étrange que la barbe rousse du Christ s'achève par un pinche noir! Le tout s'est terminé par une gifle de bon cœur de la vestale à son curieux courtisan.
39e jour du carême

Ce qui est désolant de nos jours, c'est que les gens ne savent plus regarder comme il faut. Ils ont le nez sur ce qu'ils veulent voir et ne le voient pas. Ainsi, Pierrot, qui à force de regarder le ciel à travers le hublot de l'avion l'a reçu en plein front quand son vol de la Magnésia Air Line a frappé une turbulence au-dessus des Bahamas où il allait déposer son avoir dans un paradis fiscal. Hospitalisé au Québec pour profiter de l'Assurance-maladie, il persistait à voir un docteur, alors qu'il en avait trois sous les yeux.



Quelle horreur! Lorsqu'on a eu une si belle vie, ne plus parvenir à se remémorer les doux moments amoureux, les affections amicales, les expériences exotiques et les factures non payées ou refilées à son boss. Il n'y a pas jusqu'aux pensions alimentaires des ex qui quittent notre esprit. Alors. La fatalité frappe. Et l'on en oublie jusqu'à son nom. Quand c'est le black-out complet, mieux vaut alors se faire tatouer son nom dans la figure, comme ça, si vous vous en rappelez pas, vous pourrez vous regarder dans le miroir ou vous présenter à un fonctionnaire qui, lui, saure se rappeler de vous.

40e jour du carême (Dimanche des Rameaux)

Aujourd'hui, c'est le dimanche des Rameaux. C'est la fête partout dans la Jérusalem libérale. On célèbre d'avoir été porté par des ânes pour quatre autres années qui sembleront une éternité à magouiller, friponner, vendre à rabais et tirer profits quand ce ne sera pas jusqu'à mettre en danger la vie de respectables citoyens. Mais la Gorgone veille…!



Heureusement que le Saint-Carême tire à sa fin. Raymonde, une catho fanatique élevée dans un camp de charismatraques, impose chaque année à son fils une discipline de fer durant la période d'abstinence. No cheeze burger, no poutine, no Coke king size, no Big Mac avec large frites, no chips, no peanuts… Pas même la guitare électrique! Alors que le petit neveux de Pierrot, lui, a déjà reçu son magnifique tourne-disque dernier cri et des long-jeu de son artiste préféré représentant de la nouvelle vague, Fernand Gignac, qu’il écoutera, énamouré, avec sa sœur et son chien, Cabotchon. Comme pour les Orthodoxes à Noël, Pâques n’arrive pas la même journée pour tout le monde!

41e jour du carême

Mère Cornudet a eu une vision, ce matin, en mangeant son unique toast de la journée avec laquelle elle souffrira de privation jusqu'au lendemain matin. Notre-Seigneur l'a préparée à le recevoir, toasté des deux bords, pour les Pâques prochaines. Elle a vu son doux visage se détacher du pain rôti. C'est un appel à de plus grands sacrifices, comme aller se faire kidnapper au Cameroun, mais il faut dire que Mère tend à abuser du vin de messe quand le curé a le dos tourné pour rétablir son métabolisme banal!
La fin d'un carême intensif conduit à des visions dont on ne sait d'où trop elles proviennent. Ainsi, Baby, qui prend sa dernière Bud avec son premier cappuccino avant de se coucher a-t-il vu apparaître Notre-Seigneur, mais d'une apparence visiblement modifiée de celui de la toast de Mère Cornudet! Doit-on y voir un avertissement surnaturel ou tout simplement un surplus d'imagination éthylique de la part d'un bébé non encore sevré?
42e jour du carême

L'Opus Deï vient de manigancer une nouvelle fraude pour placer tous les sceptiques qui mettent en doute la sainteté de la présente semaine. La voici qui offre l'épée à une sainte douteuse pour attirer la ferveur des croyants et soutirer l'obole des bigots. Sainte Raymonde des Grenouilles, soi-disant vierge et martyre au IIIe siècle. Ayant entendu dire que la bergère parlait aux grenouilles de bénitier et que celles-ci lui répondaient en pur latin de Cicéron, l'empereur se rendit vérifier par lui-même le fait extraordinaire. Une fois sur les lieux, Dioclétien demanda : «Ma petite, viendrais-tu sur ma couche faire guili guili avec ton vieil empereur?» Raymonde, offusquée, répondit «Vieux cóchon!» et s’obstina à garder sa virginité pour son Seigneur. «Alors, ma petite, laisses-moi entendre ce que disent tes crapauds». Raymonde tomba à genoux, pria, puis, après un instant de recueillement et de silence, les grenouilles se mirent à jacasser : «Croa! Croa! Croa!». Raymonde se retourna alors vers Dioclétien et lui dit : «Vois puissant empereur, les grenouilles te conjurent de croire en Jésus-Christ!» L’empereur, perplexe, hésita, puis éclata : «Non, mais tu me prends pour un épais! Qu’on me donne mon épée!» Et sur ce, un garde prétorien lui tendit l’épée et du coup fit sauter la tête de Raymonde qui bondit trois fois jusque dans le maris parmi les grenouilles et toutes ensemble regardant Dioclétien dans les yeux, lui chantèrent : Croa! Croa! Croa!»

Le Père Foureur s'est trouvé des bons chrétiens pour décorer les catacombes de cartons pâtes dans le sous-sol d'église de Sainte-Raymonde-des-Grenouilles pour la fête de Pâques. Il a décidé de faire dessiner un chemin de croix où le Christ serait remplacé par Kermitz et la Vierge Marie par miss Piggy. Tout cela pour profiter de la sortie du film des Muppets! Cré Père Foureur! Entre le kitsch et le post-moderne, de l'art conceptuel chrétien à son meilleur!

43e jour du carême

Tout avait si bien commencé, pourquoi fallait-il que ça finisse comme dans un film de Cronenberg? Un père impuissant, une mère guidounne, un fils autiste. Et voici que ce dernier termine sa vie crucifié comme un vulgaire sac d'os entre deux piliers du futur pont Champlain. Comment d'une Sainte-Famille à l'autre se reproduisent toujours les mêmes travers? Tel est le message que Mgr LaPine, archevêque de Mouréal, adresse à ses fils pédés et dégénérés pour les implorer de purifier leur conduite. Amen!



L'eau d'Évian a des qualités qu'on retrouve difficilement dans l'eau d'évier. Mais les effets secondaires sont parfois prévisibles. Car l'eau d'Évian peut donner des effets déviants, comme faire sortir une vieille tête d'un gentil poupon rose. Par contre, l'eau d'évier peut parfaitement donner une vision déviée de la croix du Mont-Royal! D'où qu'il ne faut pas prendre des messies pour des lanternes.

44e jour du carême (Jeudi Saint)

Si Raymonde se maquille le soir et se manucure avant de se coucher, c'est au cas où elle se ferait surprendre, dans la maison, au courant de la nuit. Elle rêve, en effet, de rencontrer Jé-sus qui viendrait réaliser tous ses fantasmes érotiques qu'elle rêve depuis le couvent. Elle a jeûné tout au long du carême afin que son souhait se réalise. C'est la dernière nuit avant le Vendredi Saint, aussi, est-elle prête depuis l'heure du souper, et surpris sera celle qui croyait surprendre!

Pierre Pornudet est le grand épigraphiste de l'École biblique de Jérusalem qui a fait l'une des découvertes heuristiques les plus importantes des études bibliques au cours des dernières années. Ayant relu et comparé les différents récits de la Cène, le soir du Jeudi Saint, celui-ci en est venu à nous présenter une description tout à fait différente de la vision classique, surtout quand nous apprenons comment Marie-Madeleine et ses «sœurs» sont venues rejoindre les apôtres au Cénacle. Évidemment, la description nouvelle défie toute traduction, mais une image tout à fait contemporaine nous en donnera une vague idée.

45e jour du carême (Vendredi Saint)
 

Aujourd'hui, à 3 heure de l'après-midi, le dieu des grenouilles va expirer sur la croix au milieu d'une séance de dissection dans une classe de bio 303. Les élèves iront à coups d'aiguilles, de scalpels, de ciseaux. Mais le soir, à minuit, lorsque les restes récupérés du malheureux dieu-grenouille seront inhumés dans les marais de Saint-Jean, l'espiègle Puck viendra répandre une poudre magique afin de réanimer et de rassembler les morceaux épars du dieu-grenouille et ainsi les coassements se feront entendre toute la nuit en guise de Te Deum naturel rendant grâce à la vie. 


Il n'y a pas que les dieux qui sont appelés à périr aujourd'hui. Il y a aussi les petits bonshommes en pain d'épices qui seront mangés par les enfants. Mais ici, on ne parlera pas de réincarnation par peur d'offenser le bon goût, mais plutôt de transubstantiation, car tout le monde sait que les bonshommes en pain d'épices mangés le Vendredi Saint, donneront de merveilleux chats tachetés le jour de Pâques.

46e jour du carême (Samedi Saint)

Parce qu'il a été la vedette plusieurs années de suite du célèbre calendrier des pompiers, Pierrot a voulu se faire pardonner de Raymonde, sa sœur incestueuse, en lui offrant le modèle le plus récent de téléviseur qui sert aussi à «chécher» son linge. Le succès a été immédiat. Toute la famille s’assemble devant la petite fenêtre pour voir l’extraordinaire programmation de TVA. Eh oui! C’était bien avant l’invention du micro-onde me direz-vous!
 

Si tu emmènes ta famille pour un week-end de Pâques à Disneyworld, en Floride, Jé-sus te conseille de mettre le pied à fond sur la pédale d'accélérateur afin de ne pas manquer les casseaux dans les manèges. Faire de la vitesse sur les routes américaines est enchanteur considérant que l'entretien y est meilleur. Il est vrai que les prisonniers américains ont de meilleures raisons de travailler efficacement à la réfection des routes que les cols bleus du Ministère des Transports du Québec. Mais l'important n'est pas là. L'important, c'est que ta famille et toi puissiez profiter de vos dernières vacances sur terre avant de venir rejoindre Jé-sus dans son Jésusworld où l'animatrice de foule est Mère Térésa.

Enfin, dimanche de Pâques

C'est le matin de Pâques, et en allant au marais cueillir de l'eau de Pâques, les grenouilles chantaient la liberté. Il était ressuscité, non sans efforts. C'est Sleazy qui est venu à sa rescousse, d'abord en faisant peur par ses tatous aux gardes romains du tombeau, ensuite, en passant un alléchant contrat avec la firme d'ingénierie Zambino qui a supervisé le déplacement de la roche qui bloquait l'entrée du tombeau. Puis, le docteur Barrette est venu jouer du scalpel et des points de suture, enfin, un peu éméché, Il est sorti de son carême de plus de 40 jours pour se précipiter dans les bras de sa maman (en fait, de la première qui passait par là, et c'était l'inénarrable Raymonde). Ça, c'est de la résurrection à la québécoise!


 
Crack a célébré Pâques toute la journée tant il est heureux d'avoir survécu à un pontage coronarien, au déblocage de 3 artères, à la pose de 2 valves cardiaques et au peacemaker, fournit gratuitement après trois interventions majeures en chirurgie au CHUM. Il profite donc de sa résurrection pour faire payer au chocolat les misères qu'il a endurées durant cette hospitalisation forcée, cela sans écouter le conseil préventif du docteur Barrette qui l'avertissait pourtant que la prochaine palette de chocolat, comme pour lui le prochain Cheezeburger, pourrait être fatal.
 
Lundi de Pâques

Mère Térésa dispute sœur Synclétique pour avoir osé commettre un geste totalement déplacé à l’égard du crucifix. - «Ma fille, parlons sérieusement. vous avez osé regarder sous le périzonium de Jésus crucifié! C’est un outrage de lèse-divinité. Vous êtes renvoyée!» - «Mais, madre. Je reçois une rente annuelle de $500 000 dollars que je verse sur chèque en plywood à vos œuvres de bienfaisance!» - «OH! Maisne restez pas debout ma très chère fille, assoyons-nous et discutons ensemble des parties intimes de Notre-Seigneur auxquelles la résurrection d’hier a enfin donné une conformité parfaite…»


Le nouveau Sursum Corda de McDonald.

Le Seigneur est mon burger.
- Gime me.

Le Big Mac soit avec vous.
- Et avec notre grosse frites.
Élevons notre cornet.
- Nous le tournons vers le Seigneur.
Rendons grâce au Coke jumbo notre Dieu. 
- Avec un bon chausson.

- Gime me.




Mère Cornudet ne vous apprendra rien en vous rappelant qu'avec le précédent gouvernement du Parti Québécois sont tombées toutes les valeurs québécoises. Malgré tout, l'exercice aura été profitable pour nous permettre de renouer avec nos saintes coutumes de Noël et de Pâques. Maintenant, retournons aux choses sérieuses. Mais grâce au couple Pineault-Caron, nous aurons au moins passé un peu de bon temps et compris tout ce qu'il pouvait y avoir de néfaste à sauvegarder des valeurs vétustes. Avec moi, mes enfants, chantons la délivrance en ce moment:

Te Deum laudamus, te Dominum confitemur. Te aeternum Patrem, omnis terra veneratur.
Tibi omnes angeli, tibi caeli et universae potestates, tibi cherubim et seraphim, incessabili voce proclamant :
« Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Pleni sunt caeli et terra maiestatis gloriae tuae. »
Te gloriosus Apostolorum chorus, te prophetarum laudabilis numerus, te martyrum candidatus laudat exercitus.
Te per orbem terrarum sancta confitetur Ecclesia, Patrem immensae maiestatis; venerandum tuum verum et unicum Filium ; Sanctum quoque Paraclitum Spiritum.
Tu rex gloriae, Christe. Tu Patris sempiternus es Filius. Tu, ad liberandum suscepturus hominem, non horruisti Virginis uterum.
Tu, devicto mortis aculeo, aperuisti credentibus regna caelorum. Tu ad dexteram Dei sedes, in gloria Patris.
Iudex crederis esse venturus. Te ergo quaesumus, tuis famulis subveni, Quos pretioso sanguine redemisti Aeterna fac cum sanctis tuis in gloria numerari.
Salvum fac populum tuum, Domine, et benedic hereditati tuae. Et rege eos et extolle illos usque in aeternum.
Per singulos dies benedicimus te ; et laudamus nomen tuum in saeculum, et in saeculum saeculi.
Dignare, Domine, die isto sine peccato nos custodire. Miserere nostri, Domine, miserere nostri.
Fiat misericordia tua, Domine, super nos, quemadmodum speravimus in te. In te, Domine, speravi :
non confundar in aeternum.



4 commentaires:

  1. 7e jour du carême....c'est de plus en plus difficile. Le futur je trouve qu'il a une petite graine mais si je l'avais dan'l cul qui m'a dit, il est certain que je changerais d'idée....enfin, ça, je ne pouvais l'écrire sur FB.

    RépondreSupprimer
  2. Voyons! Voyons! C'est quoi ce langage obscène en période de carême électoral! RESPECT!

    RépondreSupprimer
  3. RESPECT ! faut que j'aille me confesser anéwé. Alors c'est le temps de pécher ou jamais.

    RépondreSupprimer